Réponse à monsieur Sorcelle

Bonsoir Monsieur,

Lors de l’Assemblée Générale de la FDSEA du Cher organisée à Brinay vendredi 10 mars vous m’avez interpellé pour vous féliciter, je vous cite, du bon travail que nous avons fait ensemble pour le Pays Fort, entendant par-là que vous vous attribuiez une responsabilité dans l’heureuse décision qui sauvegarde les intérêts des éleveurs du territoire avec le maintien de l’ICHN.

Vous avez noté ma surprise car je n’avais jamais eu connaissance que vous vous soyez occupé le moins du monde de ce dossier. Je n’ai d’ailleurs trouvé nulle trace, à quelque niveau que ce soit d’une quelconque action de votre part.

Prenez bonne note que je ne souhaite pas servir de faire-valoir ou de caution en dépit de mon plein gré dans l’intérêt d’une démarche de communication politico-électorale à votre profit.

J’ai passé l’âge des naïvetés !

On me dit que vous avez été un professionnel de la communication, notamment dans les laboratoires Servier fabricants du Médiator de sinistre réputation, dont la presse nous reparle en ce moment.

Vous savez donc comment on appelle la communication abusive.

Yves FROMION