Action politique UMP

Les élus se mobilisent pour les viticulteurs

Réunion de bureau de l’Association Nationale des Elus du Vin  (ANEV)14/05/2014

Relevé de décisions

Présents : Philippe A. Martin, François Patriat, Bernard Perrut, Yves Fromion, Max Feschet, Francis Fabre, Sophie Paillard, Sylvie Debord, Jean-Benoît Kremer.

Excusés : Josette Pons, Marie-Hélène Fabre, Françoise Cartron, Catherine Vautrin.

En savoir +

Réponse à un lecteur du Berry Républicain sur le cumul des mandats

C'est votre avis cumul des mandats

Ma réponse :

Monsieur,

Votre interpellation par le biais du Berry Républicain du 21 Février me permet de réaffirmer la position que j’ai exprimée dès ma première élection législative en 1997 : un député a besoin d’un enracinement local pour « assurer » son action et les électeurs doivent quant à eux pouvoir juger concrètement de son engagement et de son aptitude à la gestion des affaires publiques.

Ces deux conditions sont difficiles à mettre en œuvre si le député est dépourvu d’un mandat local propre à lui donner l’exposition nécessaire auprès des électeurs.

En savoir +

Retrait des timbres à l’éfigie de la Femen Inna Shevchenko

Je m’associe sans réserve aux termes du communiqué de ma collègue Valérie Boyer qui exprime son opposition à l’utilisation de l’effigie de la Femen Inna Shevchenko pour un timbre poste d’utilisation courante.
COMMUNIQUE DE PRESSE :
Retrait des timbres postaux à l’effigie de la Femen Inna Shevchenko
Question au Ministre de l’Intérieur Manuel Valls
 
Suite à ma question écrite au Ministre de l’Intérieur concernant le financement du mouvement Femen[1] pour laquelle je reste en attente d’une réponse, j’ai à nouveau saisi le Ministre de l’Intérieur aujourd’hui,  au lendemain de la parution dans le Figaro d’une lettre ouverte au Président de la République[2] rédigée par la porte-parole du collectif «Ensemble pour le bien commun», afin de demander le retrait du timbre postal à l’effigie de la Femen Inna Shevchenko (en attente de publication au Journal Officiel). Vous trouverez ci-dessous le texte de cette question :
« Madame Valérie Boyer interroge Monsieur le ministre de l’intérieur sur l’éventualité d’un retrait de la vente des actuels timbres postaux à l’effigie de la « Marianne de la Jeunesse », dessinée par Olivier Ciappa sous les traits d’Inna Shevchenko, leader et fondatrice du mouvement Femen et choisie par François Hollande pour la durée de son quinquennat.
En savoir +

Loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes

Ma réponse à un courrier d’un habitant de ma circonscription :

Cher Monsieur,

 Vous m’avez soumis votre point de vue quant au projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce texte a fait hier à l’Assemblée Nationale, l’objet d’un vote à l’occasion duquel je me suis abstenu. Vous soulignez à juste titre, la gravité des amendements visant à banaliser l’avortement et ainsi à remettre en cause l’article 16 du Code Civil (principe de protection de l’être humain dès le commencement de sa vie), arguments auxquels je suis, tout comme vous, très sensible.

En savoir +

Le Pacte de responsabilité

COMMUNIQUÉ d’ Yves FROMION – Député du Cher

du  16 janvier 2014

S’exprimant sur le Pacte de responsabilité, le Président de la République a annoncé mardi la suppression des cotisations familiales (5,4 points représentant 35 milliards d’euros) acquittées par les entreprises à l’horizon 2017.

Le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) serait, semble-t-il, « recyclé » dans cette baisse directe de charges.

En savoir +

Point sur « les emplois d’avenir »

Les services de l’Etat viennent de faire le point sur la mise en œuvre dans le Cher de la politique des contrats d’avenir.

On se rappelle qu’il s’agit d’emplois aidés destinés aux jeunes sans formation qui reprennent le principe des emplois jeunes de Martine Aubry dont on sait ce qu’ils sont devenus.

La loi prévoit que ces emplois sont à 90% destinés au secteur public ou associatif et 10 % au secteur marchand.

L’UMP avait dénoncé ce montage en demandant en vain que 50 % des emplois soient ouverts dans le secteur marchand, c’est-à-dire l’entreprise . Et bien l’UMP avait raison au vu des résultats atteints.

Dans le secteur marchand, 90% des contrats prévus sont signés alors que dans le secteur  public ou associatif on dépasse à peine 60% …