Commentaire de la vie locale

Le Mercato de la campagne municipale de Bourges

COMMUNIQUÉ

La campagne municipale de Bourges n’est pas encore Dallas mais on s’en approche !

C’est ainsi que le désormais Immortel Jean-Christophe Ruffin, fait l’annonce publique de son soutien à Pascal Blanc ! Irène Félix va étouffer de rage devant cette trahison car JC Rufin faisait partie de l’équipe de campagne de Martine Aubry pour la primaire socialiste en 2011. Mais oui, mais oui et Irène soutenait elle- même la dite Martine …On hésite entre déchirement et trahison !

Comme quoi la constance dans les convictions tient plus de l’éphémère que de l’Immortel !

Dans ce Mercato vaudevillesque il sera intéressant de connaître la réaction des amis de Pascal Blanc qui n’ont de cesse de vilipender ce pauvre Alain Tanton au motif qu’il n’aurait pas soutenu N Sarkozy.

Ceci vaut également pour Franck Thomas-Richard qui ne se cache pas de rouler pour Pascal Blanc !

Au moins les Berruyers vont-ils commencer à distinguer dans ce paysage de campagne un peu confus les candidats qui avancent dans la clarté, Véronique Fenoll et Alain Tanton, porteurs de propositions responsables , et ceux qui sont animés d’intentions plus… complexes à décrypter.

 

Démarchages téléphoniques : des améliorations en vue

Monsieur,

Vous avez souhaité attirer mon attention sur la pratique agressive des sociétés de démarchage téléphonique et je vous en remercie.

Cette pratique qui s’est beaucoup répandue ces dernières années, appelait à l’évidence un encadrement. La famille politique à laquelle j’appartiens, s’y est efforcée au travers du texte qui avait été porté par mon collègue Frédéric Lefèvre lorsqu’il était Ministre chargé de la Consommation au sein du Gouvernement de Monsieur FILLON.

Ces dispositions ont été reprises dans le projet de loi de Monsieur Moscovici, déposé en mai dernier, et qui arrive aujourd’hui au terme du processus parlementaire puisqu’il sera discuté en seconde lecture au Sénat les 27 et 28 janvier prochain. Ce texte comprend un article 5 qui modifie le Code de la Consommation, en mettant en place un régime d’opposition au démarchage téléphonique (Article L 121-34). Cela veut dire que dorénavant, toute personne qui refuse ce type de démarchage, pourra s’inscrire gratuitement sur un répertoire (PACITEL). Aucune société ne pourra alors téléphoner à cette personne, à moins d’encourir des amendes administratives dont le montant peut aller jusqu’à 75 000€.

Je me réjouis de la mise en place d’un tel système qui pourra rendre la paix à nos foyers agressés. Je vous invite à prendre attache avec les Sénateurs de votre département pour suivre au plus près la discussion de ce texte.

Restant à votre disposition, je vous prie, Monsieur, d’agréer l’expression de ma très haute considération.

CHER 2021 – suite

L’Insee Centre vient de publier son rapport de conjoncture sur la situation de l’emploi. Le Cher se signale à nouveau par la médiocrité de son bilan le plus mauvais de la Région avec une dégradation supérieure à 0,5 point par rapport au résultat régional.

Cette situation est à mettre en perspective avec la délocalisation vers Orléans du siège de la coopérative AXEREAL implantée à Bourges. Une réunion en préfecture il y a quelques jours a permis de constater la résignation  qui s’est installée dans notre département. Pas de révolte face  à cette désertion en pleine bataille pour l’emploi mais il est vrai que l’époque  n’est plus au peloton d’exécution ! L’Etat-major du Conseil Général, pourtant actif lorsqu’il s’agit brasser de l’air, irradiait autant d’énergie qu’une éolienne privée de vent ! On se félicitait que le Ministre Garot ait décidé de créer un groupe de travail pour choisir la couleur des rideaux dans les appartements des salariés transplantés à Orléans. C’était pathétique.

Quant aux coopérateurs du Cher, membres d’AXEREAL, ils sont à l’abri derrière leurs boisseaux. Et oui, il faut que ça rende ! Le reste …

Soyons rassurés, le Cher coule par le fond, mais sur la passerelle le Président du Conseil Général a enfilé sa bouée canard : Cher 2021 !

La modernisation de la ligne POLT pour tuer la ligne POCL tracé Ouest ?

A grand renfort d’échos médiatiques RFF nous annonce  le lancement de la modernisation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT)  (via Vierzon). On ne peut qu’applaudir à une telle initiative qui apporte un bain de jouvence à la vielle liaison Paris-Toulouse, via Vierzon.

Sauf que, en y réfléchissant bien, cette initiative pourrait ne pas être aussi innocente et bénéfique pour le Cher qu’il y paraît…

En effet moderniser la liaison Paris-Orléans-Vierzon en direction de Toulouse c’est retirer une bonne part de l’intérêt du projet du tracé Ouest de la future LGV, Paris-Orléans (Bourges)-Clermont-Lyon !

RFF, à qui j’ai fait part de cette observation a bien entendu joué l’étonnement… face à la perversité de mon raisonnement.

Et pourtant qui peut nier que RFF apporte un superbe argument en faveur  du tracé POCL Médian dès lors que la modernisation de la ligne POLT sera présentée comme un lot de consolation substantiel ?

Les soutiens du tracé POCL Ouest feraient bien de se mettre en alerte et les berruyers aussi !