Actualités locales

Intervention auprès du Ministre de la Défense au sujet des ouvriers d’états de la DGATT

Monsieur le ministre
J’ai l’honneur d’appeler votre attention sur les revendications portées par les Ouvriers d’état de la DGATT que j’ai eu l’occasion de rencontrer très récemment à leur demande à Bourges.
Les modifications que vous envisagez d’apporter à leur statut génèrent chez ces personnels de très vives inquiétudes.
Je ne suis pas à même de porter un jugement d’opportunité sur les choix qui ont conduit à pérenniser 21 professions parmi les quelques dizaines existantes chez les O E . Au demeurant il me semble que certaines revendications apparaissent recevables pour assurer la pérennité de compétences « pointues  » , indispensables au maintien de la DGATT au niveau d’excellence requis. Il en est ainsi des « Ouvriers des techniques de laboratoire  » dont on ne peut nier qu’ils ne peuvent acquérir leurs indispensables compétences qu’au fil de l’expérience et d’une réelle fidélisation dans leur emploi .
Mes interlocuteurs m’ont exprimé leurs inquiétudes , que je partage en partie, à la veille du Comité Technique Ministériel prochain qui doit statuer sur leur sort. Il me semble qu’un geste compréhensif serait de nature à améliorer le climat social dégradé que j’ai pu constater.
Je vous remercie, Monsieur le Ministre, de l’examen attentif de cette requête et je vous prie de bien vouloir agréer l’expression de ma très haute considération.

Perspectives d’exploitation de la ligne SNCF Paris-Nevers

photo-elus-rendez-vous-philizot-ligne-paris-nevers
Les perspectives d’exploitation de la ligne SNCF Paris-Montargis-Gien-Nevers-Clermont-Ferrand donnent lieu à des spéculations, voire des polémiques de toutes natures, qui n’aident ni les élus ni les populations concernées à comprendre une réalité qui touche à leur cadre de vie. C’est la raison pour laquelle une délégation d’élus du Cher et de la Nièvre a souhaité évoquer le sujet avec le Préfet François Philizot, chargé par le Gouvernement de la mise en œuvre des préconisations de la Commission « TET d’avenir » (Commission Duron) qui portent notamment sur la ligne Paris-Nevers-Clermont-Ferrand.

De cette rencontre, organisée à Paris le 5 octobre dernier, et à laquelle participaient Patrick Bagot, Conseiller départemental, Laurent Pabiot, Maire de Sancerre, Jacques Haton, Président de la Communauté de Communes du Sancerrois, Michel Veneau, Maire de Cosne sur Loire, Laurence Renier, Conseillère régionale et Présidente du Syndicat de Pays Sancerre-Sologne et Yves Fromion, Député, on peut retenir les points suivants :

En savoir +

Cosignature de l’amendement : Yves Fromion contre le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu

EXPOSÉ SOMMAIRE Le présent projet de loi de finances vise à permettre la mise en œuvre « irréversible » du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (IR). À défaut de réaliser immédiatement la fusion IR/CSG, le gouvernement est donc sorti du bois. La retenue à la source consiste à retenir immédiatement les sommes dues au titre de l’impôt sur le revenu sur le salaire direct du contribuable. Derrière cette mesure qui se veut simplificatrice, se cache une révolution majeure que je juge funeste dans le rapport des Français à l’impôt.

En savoir +

Christian Jacob pour soutenir Nicolas Sarkozy

Pas d’invectives, pas de délire verbal !
La réunion publique organisée hier soir autour de Christian Jacob, Député, Président du groupe LR à l’Assemblée nationale, par « Le Cher avec Nicolas Sarkozy » s’est vraiment très bien déroulée.
Une salle fort bien remplie, attentive aux propos de l’orateur, articulés autour de deux thèmes majeurs : la capacité déjà largement démontrée par Nicolas Sarkozy à affronter les temps difficiles, aussi bien à la tête de notre pays que sur les scènes européennes ou internationales, et puis évidemment le rappel commenté des idées fortes qui structurent le projet de Nicolas Sarkozy pour la France.
Pour conclure, on a vu des participants heureux, motivés, portés par un enthousiasme forcément communicatif.
img_4420